Batterie de Cuisine Céramique : la révolution des fourneaux ?

Dernière arrivée sur le marché de la cuisson, la batterie de cuisine céramique bouscule de plus en plus les traditionnelles casseroles en inox. Garantie sans matières toxiques (PFOA, PTFE), elle promet de ne pas adhérer aux aliments. La céramique est-elle vraiment le matériau révolutionnaire 100% sain que l’on attendait en cuisine ?

Adhérence des aliments, poids, entretien, résistance aux ustensiles métalliques, solidité, types de cuisson : beaucoup de paramètres interviennent lorsque vient le moment de choisir une nouvelle batterie de cuisine.

Nous allons nous attarder ici sur le revêtement en céramique, à ne pas confondre avec les plats de cuisson 100% céramique comme le proposent Revol ou Emile Henry. Présenté comme LA révolution pour une cuisine saine et simple, il nous paraissait important de revenir sur ce matériau afin de faire un choix averti.

A relire : Comment choisir la batterie de cuisine la plus adaptée à ses besoins ?

Sus à l’ennemi : le PFOA et le PTFE

Lorsque l’on s’informe un peu sur les casseroles et les poêles antiadhésives, très vite apparaissent les acronymes PFOA et PTFE et bien souvent, ce qui s’en suit n’est pas très rassurant. Revenons un instant sur ces 2 termes qui cristallisent toutes les peurs en cuisine.

Le PFOA est l’acronyme anglais pour acide perfluorooctanoïque (APFO en français mais moins répandu). Il s’agit d’une substance obtenue de façon chimique et qui de fait, n’existe pas telle quelle dans la nature. Très résistante, elle ne se dégrade pas.

Le PFOA entre dans le procédé de fabrication du PTFE, diminutif de polyétrafluoroéthylène, également mieux connu sous le nom de Téflon. Ce dernier possède des propriétés hydrophobes, un faible coefficient de friction (adhérence nulle), il repousse également les matières grasses et la poussière. Bref, le rêve en cuisine : pas de matière grasse à ajouter et aliments faciles à retourner ! Si le PTFE désigne le revêtement des poêles et casseroles antiadhésives, le PFOA sert à le coller.

Inertes à faible température, le PFOA et le PTFE dégagent des émanations toxiques quand la température dépasse 300°C. Inutile de préciser que la situation s’aggrave si le revêtement est abîmé (rayures, décollement…).

Bonne nouvelle : le principal fabricant de PFOA et PTFE a indiqué totalement arrêter la commercialisation de ce revêtement en 2015.

Maintenant que le rêve de la poêle miracle qui n’adhère pas est parti en fumée, vers quoi se tourner ? C’est là qu’intervient le revêtement en céramique.

Casserole et poêle en céramique : comment bien les choisir ?

Le revêtement en céramique se compose d’un mélange d’eau et de silice (également présent dans le sable) obtenu sans fusion. A ce jour, c’est le seul revêtement garanti sans PFOA, PTFE, plomb et cadmium qui ne crée pas d’émanation toxique une fois chauffé à très forte température.

Une casserole ou une poêle en céramique de qualité se compose d’un fond sandwich (inox – aluminium – inox), ce qui lui permet de bien conduire la chaleur et d’être compatible avec toutes les sources de chaleur. En plus du revêtement en céramique antiadhésif, elle peut posséder une protection supplémentaire afin de ne pas se rayer au contact d’ustensiles métalliques.

Comme dans tous les domaines, il faut savoir identifier la qualité de la copie. En la matière, la marque belge GreenPan fait ses preuves depuis 2007 et continue d’innover afin de proposer un revêtement en céramique toujours plus solide. Si les casseroles et poêles en céramique sont conçues en Belgique, la fabrication est faite en Chine, où la marque est propriétaire de son usine à 100%, pour un contrôle complet de la qualité des produits.
Plusieurs laboratoires d’analyse indépendants ont attesté de la fiabilité des ustensiles Green Pan, qui à ce titre, possède de nombreuses certifications relatives aux matériaux et objets au contact de denrées alimentaires.

Casserole, poêle, wok, crêpière, poêle à poisson : Green Pan propose une large gamme d’ustensiles de cuisson afin que chacun puisse composer sa batterie de cuisine céramique sur-mesure.

Poêles en céramique Barcelona Greenpan

Utilisation et entretien de la céramique

Le revêtement magique n’existe pas et de ce fait, quelques bonnes habitudes sont à prendre afin de profiter le plus longtemps possible de sa batterie de cuisine céramique.

La casserole ou la poêle en céramique ne doit jamais être préchauffée trop longtemps et à sec. Il faut donc veiller à ne pas mettre le feu au plus fort car la température monte très vite, et à ajouter un peu de beurre ou d’huile (le gras, c’est la vie !).

Après utilisation, mieux vaut laisser la casserole ou la poêle en céramique refroidir complètement avant de la laver avec de l’eau savonneuse et une éponge douce. Grâce aux propriétés antiadhésives du revêtement en céramique, il n’est pas nécessaire de frotter.

Pas (encore) de commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE