Le miel : ses bienfaits, formes, et utilisations

Comme remède de grand-mère, masque de beauté, ou simplement pour son goût merveilleusement sucré, le miel se décline dans tous les goûts et toutes les couleurs. Mais quelles sont ses vertus et ses utilisations ? Quel miel choisir ? Si la myriade de miels disponibles a de quoi vous faire tourner la tête, pas de panique ! Notre équipe est là pour vous aider à voir plus clair dans cette ruche de possibilités.

L’automne est la saison idéale pour les boissons chaudes et réconfortantes, mais c’est aussi le début des rhumes et des petits maux de l’hiver. Pour remédier à tous ces maux, un aliment miracle associé à quelques recettes de grand-mère vous seront d’un grand secours ! Le miel et sa couleur allant de l’ambre foncé au doré très clair est un ingrédient indispensable dans n’importe quelle cuisine. Que ce soit pur, dans une tasse de thé, un gâteau, une marinade, ou un soin pour le corps (pourquoi pas ?), le miel est reconnu depuis longtemps pour ses nombreuses qualités nutritionnelles et thérapeutiques. C’est pourquoi nous vous faisons découvrir plus en détails le monde gourmand du miel et ses usages !

Gif Winnie l'ourson
Il s’agirait de ne pas tout manger avant la fin…

Un peu d’Histoire sur la consommation du miel :

Si nous connaissons aujourd’hui aussi bien le miel et ses effets, c’est parce que c’est ingrédient présent dans toutes les cultures depuis bien longtemps ! En effet, le miel existe déjà depuis la Préhistoire et nous le consommions dès lors, mais la culture du miel, sa production, et la domestication des abeilles sont bien plus récentes (XIXème siècle). C’est un aliment connu pour se prêter à toutes sortes d’usages : cérémonies religieuses, embaumements, médecine, cosmétique, et bien évidemment la cuisine.

Ce liquide doré est donc reconnu depuis la nuit des temps et est même fréquemment utilisé dans les mythes et légendes religieux. La symbolique qui entoure ce produit miracle est grande : on l’associe à la sagesse, la vérité, et la connaissance. Cela ne veut pas pour autant dire qu’en manger un kilo par jour suffit à tout savoir (et oui nous sommes navrés de briser vos rêves mais un kilo par jour risque de vous poser quelques problèmes…).

De nos jours, le miel est surtout utilisé en cuisine et il se décline en autant de plaisirs gourmands que possible. En France, près de 40 000 tonnes de miel sont consommées chaque année, et la tendance est aux miels écoresponsables : produits en respectant l’environnement et l’écosystème des abeilles, ces butineuses de l’extrême.

Abeilles
Les dites butineuses

La production du miel et ses différentes formes :

Vous le savez certainement déjà, mais le miel ne se fait pas tout seul (comme les autres produits de la ruche d’ailleurs). Il s’agit d’un processus minutieux réalisé par les abeilles : c’est à partir de la pollinisation des fleurs que les abeilles récoltent le nectar. Une fois leur petite récolte effectuée, les abeilles retournent à la ruche et se transmettent le nectar : c’est ce procédé de transfert d’une abeille à l’autre qui rend le nectar sirupeux. Ce dernier est ensuite déposé dans les alvéoles en cire dans lesquelles il sèche et devient le miel que nous savourons.

Le miel est le produit de la ruche le plus connu mais ce n’est pas le seul. En effet, il ne faut pas le confondre avec d’autres mets produits par les apidés comme la gelée royale, la propolis, ou le pollen. Ces aliments ont souvent les mêmes effets que certains miels mais ils ne se trouvent pas en même quantité et n’ont pas le même goût.

Il existe beaucoup de formes et de couleurs différentes de miels, et ces deux facteurs dépendent de la fleur dont le miel provient. Pour la texture d’un miel, il existe trois catégories :

  • Le miel liquide : Tous les miels le sont lors de la récolte, la dureté du miel se fait dans le temps et en fonction de ses conditions de conservation : certains cristallisent plus rapidement que d’autres à cause de leur composition en sucre.
  • Le miel crémeux : Il s’agit simplement d’un miel qui a commencé à cristalliser et que le fabricant a fait malaxer à froid pour qu’il soit crémeux. C’est un miel particulièrement facile à tartiner.
  • Le miel solide : Ayant totalement cristallisé, le miel en pot s’est éclairci et est bien plus dur à manipuler, cela peut découler d’une conservation au frais (il est nécessaire de garder le miel à température ambiante). Pour le ramollir, quelques minutes au bain marie suffisent.

Les vertus du miel :

Si le miel est ingrédient reconnu dans le monde entier ce n’est pas seulement pour le soleil qu’il met dans nos vies (soleil / rayon / miel… quel jeu de mots !) mais surtout pour ses nombreuses propriétés, en voici une liste non exhaustive :

  • Antibactérien : le miel de lavande serait idéal.
  • Anti-inflammatoire : le miel de châtaignier serait un des plus efficaces dans ce but.
  • Antiseptique : le miel de thym est réputé pour ces qualités antiseptiques et cicatrisantes, il serait même utilisé par des médecins.
  • Antioxydant : beaucoup de miels sont reconnus pour ce bienfait grâce à leur composition forte en vitamines de toutes sortes : miel de sapin, manuka, châtaignier, etc…
  • Relaxant : réputés pour calmer l’anxiété et les maux de têtes les miels d’acacia et d’oranger seraient riches en minéraux.
  • Contre la fatigue / l’insomnie : les miels de lavande, tilleul, et oranger sont reconnus pour leur capacité à activer l’hormone du sommeil (mélatonine).
  • Hydratant : la plupart des miels auraient cette qualité car ils sont composés en partie d’eau (parfait pour un soin du visage donc).
  • Diminue les effets de l’alcool : et oui, pour les plus fêtards, le miel est connu pour alléger la gueule de bois (ou de fer pour certains).
  • Apaise la toux : également un des bienfaits les plus connus des mères et grands-mères, le miel est un antitussif naturel.

A noter que les vertus du miel ainsi que sa consistance dépendraient surtout de la fleur dont le miel est issu et de la saison de récolte.

Les usages du miel :

Vous l’aurez donc compris, les avantages du miel sont nombreux, mais ses utilisations le sont aussi, une nouvelle liste s’impose donc :

  • Remplacement du sucre : Avec un meilleur pouvoir sucrant que le sucre raffiné et plus facilement assimilé par l’organisme, le miel est une excellente solution de substitution (il existe beaucoup d’autres alternatives au sucre).
  • Curer les maux du quotidien : Comme nous l’avons vu juste au-dessus, les miels sont réputés pour être des médicaments naturels efficaces, une cuillère de miel et vos soucis disparaissent !
  • Bonbons au miel : Ces petites douceurs sont prisées par les enfants et parfaites pour calmer la toux.
  • Crème beauté / masques : Vous seriez surpris du nombre de crèmes et de soins contenant du miel, il est aussi possible d’en faire soi-même.
  • Base pour huiles essentielles : La phytothérapie utilise elle aussi le miel comme base, après tout c’est bon est ça sent bon !
  • Conserver des fruits : Rien de tel que le miel pour pouvoir savourer nos fruits plus longtemps (nous vous proposons quelques idées pour sauver vos fruits abîmés) !
  • En cuisine : Bien évidemment, le meilleur pour la fin ! Une quantité astronomique de recettes salées comme sucrées contiennent du miel que ce soit pour mariner une viande, agrémenter un thé, un chocolat, ou un gâteau, tout est possible !

Quel miel choisir en cuisine ? :

Même si vous en savez maintenant plus sur la composition du miel et ses vertus, il reste le plus dur : choisir un miel qui convient à ce que vous préparez. En effet, les miels sont plus ou moins forts en termes de goûts, et se marient plus ou moins bien avec certains autres ingrédients. Voici donc des conseils pour choisir plus facilement votre miel.

Le miel le plus utilisé en cuisine pour sa saveur neutre est le miel d’acacia, il convient parfaitement à énormément de plats, notamment les légumes et la pâtisserie. Pour des plats sucrés-salés, privilégiez plutôt des miels avec un parfum plus fort comme le châtaignier qui s’accorde bien avec le fromage et les fruits secs, et se cuisine en marinade également. Pour le gibier et toutes sortes de viandes, ce sont les miels de tilleul, bruyère, et lavande qui sont souvent employés. Pour les poissons en revanche, choisissez plutôt un miel acide comme le citronnier. Si vous voulez seulement agrémenter une boisson chaude, des miels doux ou fleuris seront de mise : oranger, romarin, ou sapin par exemple. En dessert, outre le miel d’acacia, les miels de lavande ou de forêt s’utilisent souvent. Il s’agit là des associations les plus courantes, mais libre à vous de faire des tests selon vos goûts.

Quelques recettes :

Maintenant que vous savez tout sur le miel et ses super pouvoirs, il ne vous reste plus qu’à foncer vous en procurer, et il y en a pour tous les goûts ! Gardez vos pots de miel à température ambiante et dans un endroit à l’abri de la lumière et l’humidité et vous pourrez savourez le « nectar des dieux » en toutes saisons, pour tous vos petits plaisirs !

Dernier commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE