Le Culottage des poêles, casseroles et cocottes : à quoi ça sert et comment le réaliser ?

On a tous connu au moins une fois le steak qui accroche pendant la cuisson malgré la quantité d’huile, et qui finit par perdre la moitié de sa chair qui reste accrochée au fond de la poêle…  Et bien c’est fini tout ça. La solution : le culottage !

En culottant vos ustensiles de cuisson, vous les rendrez naturellement antiadhésifs et cela vous permettra de les conserver plus longtemps. Et adieux les steaks demi portion et plein d’huile !

Avec quoi le réaliser ? De l’huile tout simplement. En effet, en chauffant, la graisse va permettre de reboucher les micro-cavités qui se créent au contact de la chaleur, et donc de former un film de protection qui va recouvrir l’intérieur de votre ustensile de cuisson afin de le rendre naturellement antiadhésif.

On arrête tout et on se laisser guider…

Comment le réaliser ?

Vous devez réaliser le culottage de votre ustensile de cuisson avant sa toute première utilisation, dès que vous venez de l’acquérir.

Première étape : lavez votre ustensile de cuisson avec de l’eau très chaude et du liquide vaisselle, de manière à retirer les quelconques résidus. Puis l’essuyer avec un papier absorbant ou un torchon propre.

Deuxième étape : faire chauffer de l’huile (environ 1mn) dans votre ustensile de cuisson en mettant votre feu au maximum (optez pour de l’huile alimentaire pouvant chauffer jusqu’à 130°C). Une fois que l’huile fume, retirez votre ustensile du feu, enlever l’huile, puis essuyez celui-ci avec du papier absorbant. Ne la laver surtout pas. En laissant un peu de graisse à l’intérieur de votre ustensile de cuisson, cela permet une meilleure conservation de ce dernier, et favorise sa durée de vie.

Plus vous utilisez votre poêle, casserole ou cocotte, plus elle va se culotter. Et plus elle va se noircir, plus la surface deviendra antiadhérente et restera protégée par le film de protection créé.

Une fois que vous avez utilisé votre poêle, déglacez-la en y versant un liquide à température (eau, bouillon ou autres), lorsqu’elle est encore chaude. Cela va permettre le détachement et la récupération des sucs de cuisson. Ensuite, lavez l’ustensile et essuyez-le aussitôt. N’oubliez pas de graisser votre poêle avant de la ranger. Un petit coup d’huile étalé avec un papier absorbant, et hop au placard. 😉

Comment voir si une poêle est bien culottée ou non ?

Le bon culottage se manifeste par transformation de la couleur naturelle de votre ustensile de cuisson en un brun puis un noir intense.

Plus votre ustensile de cuisson est noir, plus le culottage est bon.

Le culottage de la poêle Mineral B De Buyer

Petite astuce ! De manière générale, pour préserver le plus longtemps possible vos ustensiles de cuisson, on évite (voir on bannit) le lave-vaisselle 😉.

LAISSER UN COMMENTAIRE