Comment faire de la chapelure et paner ses aliments ?

Paner ses aliments, c’est une chose que l’on ne pense pas forcément à faire, et pourtant, cela ajoute une touche croustillante qui saura ravir votre palais ! Que ce soit avec des flocons d’avoine ou du pain rassis : la chapelure pourra être faite maison en quelques instants. Dans cet article, découvrez avec quelle simplicité vous pourrez faire du poisson pané maison.

Paner une escalope de poulet ou encore un filet de poisson : voilà de quoi vous faire saliver ! Pour cela, il vous faudra simplement de la chapelure. Vous pouvez en obtenir avec des aliments que vous avez déjà chez vous : des biscottes, des cacahuètes, etc. Outre le panage des viandes et poissons, la chapelure peut également être utilisée dans des farces ou sur des gratins pour apporter plus de croustillant. Aujourd’hui, nous allons répondre à quelques questions que vous pourriez vous poser sur la chapelure ou encore le panage. Comment faire de la chapelure maison ? Comment faire une panure réussie ? Qu’est-ce qu’une panure à l’anglaise ? Tant de questions que vous pourriez vous poser et auxquelles nous allons répondre.

Commençons par les aliments que vous avez peut-être chez vous et que vous pourrez utiliser pour faire une panure : pain rassis, sésame, biscuits, etc.

Le pain rassis

Le plus connu des aliments servant à faire une chapelure maison c’est lui : le pain rassis ! Si vous n’avez pas envie de faire du pain perdu, voilà une belle alternative pour ne pas jeter vos restes de pains. Pour obtenir une belle chapelure, faites sécher votre pain dans le four à une température basse (100°C environ), pendant une trentaine de minutes.

Passez ensuite les morceaux de pain sec dans votre mixeur et conservez le tout dans un bocal pouvant se fermer hermétiquement. Cette chapelure maison pourra se garder plusieurs mois !

Astuce : Pas de mixeur ? Munissez-vous d’une râpe pour obtenir cette fine poudre qu’est la chapelure de pain.

Faites de la chapelure avec du pain sec.
Faites de la chapelure avec du pain sec.

Les biscottes

A l’instar du pain rassis, des biscottes pourront également faire office de chapelure. Pour l’obtenir, broyez les biscottes entre vos mains, puis placez-les dans un mixeur ! N’hésitez pas à utiliser un tamis pour ne garder que la poudre la plus fine.

Les corn flakes

Là, on parle d’une chapelure qui ravira vos enfants, amoureux de céréales ! Originale, cette chapelure s’obtient en réduisant en poudre ces céréales (non sucrées bien sûr). Vous pouvez même laisser des petits morceaux dans votre chapelure.

Les flocons d’avoine

Pour faire une chapelure maison à base de flocons d’avoine, rien de bien complexe. Comme pour la chapelure de pain, faites sécher vos flocons d’avoine au four pendant une quinzaine de minutes, à 180°C. Un petit tour dans votre mixeur, puis dans un tamis et le tour est joué ! On n’oublie pas de placer cette chapelure dans une boîte de conservation hermétique pour la conserver le plus longtemps possible.

Mixez pour faire de la chapelure de flocons d'avoine.
Mixez pour faire de la chapelure de flocons d’avoine.

Les graines de sésame

Voilà de nouveau un aliment original pour apporter du croustillant à vos préparations : une croûte de sésame sera parfaite pour paner vos poissons par exemple. Pour cela, rien de spécial à faire, vous n’aurez qu’à remplacer votre chapelure « classique » par ces petites graines de sésame.

Les cacahuètes

Utiliser des cacahuètes en guise de chapelure apportera un croquant inimitable, mais surtout un goût très prononcé et savoureux. Les cacahuètes seront idéales pour la panure du poulet : alors tentez l’escalope panée à la cacahuète ! Attention à ne pas ajouter de sel à votre préparation, car la panure aux cacahuètes apportera déjà du sel.

Paner du poulet avec des cacahuètes : un délice !
Paner du poulet avec des cacahuètes : un délice !

Maintenant que nous avons fait le tour de vos placards, sachez qu’il existe une panure dans le commerce qui a son petit succès : la chapelure japonaise « panko ». Issue d’un pain blanc sans croûte, cette chapelure japonaise pourra être trouvée dans vos supermarchés ou dans des magasins spécialisés. Vous saurez que « pan » signifie « pain » et que « ko » signifie « poudre » ou encore « petits morceaux ». Attention à ne pas confondre la chapelure panko avec les tempuras. En effet, le tempura est proche d’une pâte à beignet, bien loin d’une chapelure !

Brochette de viande panée
Brochette de viande panée

Passons désormais au moment fatidique : la panure des aliments. La technique de panage la plus utilisée est appelée la panure à l’anglaise. C’est celle-ci que nous allons vous présenter.

La panure à l’anglaise

Une panure à l’anglaise consiste à recouvrir son aliment de farine, le tremper dans une anglaise puis le rouler dans la chapelure. Qu’est-ce qu’une anglaise ? Il s’agit tout simplement d’œuf battu, salé et poivré. Pour alléger votre panure, il est possible de remplacer l’œuf entier, par du blanc d’œuf.

Découvrez tout ce que vous pouvez faire avec du blanc d’œuf dans notre article : «Que faire avec des blancs d’oeufs ? ».

Il est possible de répéter ce processus 2 fois, pour obtenir une panure plus épaisse. Par ailleurs, pour obtenir une chapelure savoureuse, n’hésitez pas à y ajouter des épices, des herbes aromatiques, etc.

Astuce : Avant de procéder à la cuisson, réservez au frais les aliments pendant 30 minutes. Ainsi, votre chapelure maison se tiendra mieux durant votre cuisson : que celle-ci soit au four ou à la poêle.

Maintenant que vous savez tout, en cuisine et apportez du croustillant à vos préparations ! Et surtout n’hésitez pas à paner des bâtonnets de légumes ou encore à saupoudrez de chapelure le dessus de vos gratins !

Dernier commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE