Guide d’achat : les indispensables de la cuisine étudiante

Le premier appartement étudiant c’est tout un symbole : la première pierre à l’édifice de l’indépendance, de l’autonomie et des responsabilités. Pour la majorité des cas, c’est aussi un casse-tête et un jeu de Tetris pour caser toutes les affaires dans une surface plus que réduite. Découvrons ensemble les essentiels à avoir pour aménager une petite cuisine, sans brider les envies culinaires de la jeunesse étudiante.

Qui n’a jamais connu la joie de cuisiner sur une kitchenette, ou dans une cuisine aussi grande qu’un placard à balais ? Bien sûr, il est possible de cuisiner partout et avec très peu d’ustensiles. Mais quand vos placards sont comparables à une boîte à chaussures, un problème de rangement se pose. Le plus souvent, la cuisine microscopique est livrée avec le logement étudiant : appartement, chambre ou placard selon les villes et les budgets (#CoucouAmisParisiens). Pour cuisiner malgré le petit espace, nous vous proposons de faire une liste la plus complète possible sur les essentiels à avoir dans vos placards, ainsi que quelques idées recettes faciles et rapides !

Les essentiels

La cuisson

Le premier élément quand on pense à s’équiper en cuisine, c’est le matériel de cuisson. Pour les essentiels, nous vous conseillons d’avoir :

  • 1 casserole (16 cm) : le petit format vous permet de préparer un petit-déjeuner ou un repas pour les petits appétits, une sauce, un accompagnement…
  • 1 faitout (24 cm) : un allié de confiance pour réaliser un plat pour les amis de passage ou préparer une recette qui vous fera plusieurs repas. Le couvercle étant également un must-have pour que cela chauffe plus vite, évite les projections et vous permette de tester plusieurs types de cuisson. Gain de temps et d’énergie, qui dit mieux ?
  • 1 poêle (20 cm) : encore une fois, le petit format est parfaitement adapté pour 1 – 2 personnes. Pour le steak végétal, les lardons ou les œufs brouillés, c’est l’ustensile parfait.
  • 1 poêle (28 cm) : des invités ? Une grosse faim après une intense séance de révision ? Pas de problème avec la grande poêle, vous allez pouvoir vous reconvertir chef pour une soirée en choisissant une paella par exemple (ou une ribambelle de steaks hachés pour les amoureux de viande).
Avec quelques-uns de ces ustensiles de cuisson, à vous les bons petits plats !

Si vous avez le budget, l’idéal est de prendre une batterie de cuisine avec des poignées amovibles. Plus pratique et surtout plus facile à ranger avec un gain de place non négligeable puisque tout est empilable !

Les ustensiles

Maintenant que l’on a des éléments de cuisson, il va falloir penser à s’équiper pour mélanger, touiller, servir… Il y a plusieurs écoles quant aux ustensiles : ceux qui ne jurent que par le bois, d’autres qui préfèrent le silicone et enfin ceux qui n’utilisent que du métal. Nous déconseillons les ustensiles en métal, surtout pour les novices, puisqu’ils peuvent rayer vos revêtements fragiles et ça serait bien dommage !

  • 1 cuillère : c’est votre arme n°1 en cuisine. Elle serre partout, tout le temps. Vous utilisez une cuillère pour mélanger ou pour servir et en bois, pas de peur qu’elle fonde si elle est trop près du feu… ça sent le vécu ? Non, pas du tout ! #MauvaiseFoi
  • 1 spatule : il existe des tonnes de spatules différentes. L’idée ici, c’est d’avoir une spatule plate, vous servant à retourner vos aliments dans la poêle (un pavé de poisson, des nuggets, une crêpe…).
  • 1 maryse : on ne vous parle pas d’une voisine prénommée Maryse qui viendrait vous cuisiner de bons petits plats, mais plutôt de la spatule maryse en silicone qui est un indispensable dans votre pot à ustensiles. Avec le matériau flexible qu’est le silicone (sans BPA si possible), vous pouvez mélanger ou racler les bords de vos récipients sans en perdre une goutte. Vous savez quand vous êtes à la fin de vos crêpes et que vous essayez de récupérer le peu de pâte restante pour réussir à une faire crêpe de taille normale ? Et bien c’est à ce moment-là que votre spatule maryse arrivera à votre secours. On dit quoi ? Merci maryse !
  • 1 fouet : le fouet, si vous vous lancez dans la confection de pâtisserie par exemple, c’est presque obligatoire. Il existe des fouets manuels comme ici, mais aussi des fouets électriques. Si vous avez le budget et la place pour le ranger, alors faîtes-vous plaisir. Mais on vous rassure, un fouet manuel fait tout à fait le job !
  • 1 pince de cuisine : la pince c’est tellement pratique que ça en devient un essentiel à avoir dans votre cuisine. Retourner délicatement un poisson, une pièce du boucher ou des crevettes, la pince de cuisine vous sera aussi utile pour servir les pâtes telles que les spaghettis. Que celui qui n’a jamais pesté en tentant de servir des spaghettis avec une cuillère se manifeste !
Spatule, maryse, pince, faîtes votre choix !

Il est évident que les ustensiles essentiels à la cuisine varient selon les personnes et leurs besoins. Si vous ne pâtissez pas, vous n’aurez probablement pas besoin d’un fouet. De même, si vous êtes un adepte des spaghettis, il sera peut-être intéressant de vous orienter vers une cuillère à spaghettis. Vous voyez l’idée ! Il est utile également de pouvoir accrocher ses ustensiles à des crochets ou des clous le cas échéant. C’est possible quand ils ont un trou en haut de leur manche. S’ils n’en ont pas, vous pouvez opter pour le pot à ustensiles (pas trop moche si possible, puisqu’il sera visible).

La vaisselle

C’est bien beau de cuisiner et de tester toutes les recettes de Cyril Lignac, mais si vous n’avez pas d’assiettes pour faire de jolies présentations, ni de couverts pour dégustez vos créations, c’est quand même ballot !

  • Assiettes : avoir des assiettes, c’est la base. Vous pouvez choisir des assiettes classiques, design, blanches ou colorées, tout est possible ! Pour les essentiels, nous préconisons d’avoir minimum 4 assiettes plates. Petit conseil, mesurez la taille de votre micro-onde pour que vos assiettes y rentrent. C’est toujours plus pratique quand on veut réchauffer un plat !
  • Bols : plus ou moins grands selon vos habitudes culinaires, le bol sert pour le petit-déjeuner, l’apéritif, le dessert ou pendant la réalisation d’une recette. En conséquence, en avoir au moins 2, si ce n’est 4, nous paraît sensé.
  • Verres : il existe un nombre incalculable de formes de verres, pour l’eau, les cocktails, le vin, le whisky… Nous partons du principe que si nous n’avons pas de place pour les ranger, on se contentera des verres les plus grands. En soi, peu importe la forme du verre du moment que le contenu nous désaltère !
  • Mugs : pour le café ou le thé, à vous de doser la quantité voulue dans le mug. Un très grand café pour les matins difficiles ou la petite verveine du soir avant d’aller dormir, le mug s’adaptera à vos envies et vos besoins. Il peut même se détourner en servant de récipient à dessert avec les mug cakes !
  • Couverts : Sauf si vous préférez manger avec les doigts ou avec des baguettes, vous allez avoir besoin de couverts. Pour manger bien sûr, mais aussi comme ustensiles, vous pouvez utiliser votre fourchette pour battre les œufs de votre omelette ou vous servir de votre petite cuillère pour doser vos ingrédients (levure, sel, poivre…). Nous avons une préférence pour les couverts en métal, plus résistant dans le temps que ceux en bois ou en plastique.
  • Saladiers : pour préparer vos recettes (gâteau, flan, quiche…) mais aussi pour réaliser des salades, le saladier est un must-have. Il est préférable d’avoir un petit saladier pour vos préparations individuelles et un grand saladier pour satisfaire des invités affamés.
  • Couteaux : alors là, on rentre dans le top de l’équipement, un couteau de cuisine à la main et on se sent comme un chef étoilé ! Ils coupent très bien puisque c’est ce qu’on leur demande, mais attention aux doigts quand même. Il existe des couteaux pour couper tout et n’importe quoi. Le minimum selon nous, c’est d’avoir un couteau d’office comme couteau-qui-sert-à-tout (éplucher une pomme, couper des tomates…), ainsi qu’un couteau de cuisine pour trancher votre potimarron ou couper des parts de gâteau. Vous pouvez également trouver des couteaux en céramique. Particulièrement tranchantes, les lames en céramique n’ont pas besoin d’être aiguisées (contrairement aux lames métalliques), mais elles sont plus fragiles.
Pour une vaisselle sobre et élégante, optez pour le blanc !

Les accessoires

Nous avons de quoi cuire, de quoi touiller et de quoi manger, mais il manque encore quelques petites choses pour vous rendre la vie plus douce et plus pratique.

  • 1 passoire : pour les inconditionnels des pâtes, riz et autres féculents, mais pas seulement ! Vous pouvez également égoutter vos légumes et vos fruits et même cuire à la vapeur. Le petit plus : une passoire rétractable pour prendre le moins de place possible dans vos placards.
  • 1 économe : le petit accessoire qui ne paye pas de mine mais qui rend la situation bien compliquée quand on ne l’a pas ! L’économe (ou éplucheur) vous permet de retirer la peau des légumes et des fruits mais aussi, à défaut de posséder une mandoline, de faire des fines lamelles (chips, tagliatelles de légumes…).
  • 1 tire-bouchon : qui fait aussi décapsuleur, merci la technologie ! Que ce soit pour cuisiner ou non, vous aurez besoin à un moment ou à un autre, d’un tire-bouchon pour ouvrir une bouteille. Pas besoin de toquer à toutes les portes de vos voisins ou de chercher un tuto pour ouvrir une bouteille sans tire-bouchon, vous serez équipé ! Pour l’option décapsuleur, c’est toujours bon à prendre, même s’il existe mille façons de s’en passer.
  • 1 planche à découper : car tout le monde n’a pas un plan de travail en granit où l’on peut directement découper notre rôti. La planche à découper peut également servir de dessous de plat ou de plateau de présentation pour le fromage par exemple.
  • 1 verre doseur : faute d’avoir une balance de cuisine, vous pourrez cuisiner facilement avec ce verre doseur. Il indique les quantités pour la fécule, le riz, le sucre, la semoule, la farine, le cacao (en grammes) et les liquides (en litre, cl, oz, pt). De quoi doser correctement tous vos ingrédients !
  • Boîtes de conservation : plusieurs utilisations possibles pour ces boîtes. Vous avez eu les yeux plus gros que le ventre ? Mettez les restes dans une boîte et hop au réfrigérateur pour le lendemain. Dans la même idée, les boîtes de conservation peuvent aussi servir à ramener les bons petits plats préparés par Maman (ou Papa) le dimanche soir, avant de rentrer dans votre petit appartement. Enfin, si vous n’avez pas beaucoup de place dans vos placards mais encore un espace libre sur une étagère, vous pouvez remplir des boîtes de conservation pour un rendu sympa et pratique. Pour cette option, vous pouvez choisir des boîtes en plastique ou des bocaux en verre selon l’esthétisme que vous préférez !
Les boîtes de conservation, c’est pratique et ça peut être joli !

Si vous avez un four

Il est possible de vous équiper d’un mini-four si l’espace restreint de votre cuisine le permet. Pratique mais non essentiel, la cuisson au four peut vous permettre de diversifier les recettes et les plaisirs !

  • 1 plat : le premier achat évident pour cuisiner au four, c’est bien le plat ! Que ce soit de forme ronde, rectangle ou carrée, le plat au four vous permettra de cuisiner monts et merveilles. L’important est de vérifier les dimensions pour qu’il soit compatible avec votre mini-four. Astuce : le plat peut également servir de moule à gâteau. On dit ça, on dit rien…
  • 1 gant et/ou 1 manique : évitons la brûlure au 3ème degré en utilisant un gant de cuisine ou une manique pour récupérer les plats chauds sortant du four. L’utilisation d’un torchon est possible mais beaucoup moins sûre. Encore une fois, cet accessoire peut également faire office de dessous de plat !
Des légumes farcis, un plat facile à préparer et tellement bon !

Les idées recettes

Nous y voilà, vous êtes équipé, tout est rangé dans vos petits placards, il n’y a plus qu’à ! D’accord vous allez nous dire, mais quels plats faire à part les sempiternelles pâtes au thon que tout bon étudiant mange environ 4 repas sur 5 ? Voici deux petites idées recettes faciles et rapides pour vous lancer !

La pizza sans four

Recette très simple mais terriblement efficace, il fallait juste y penser. Si vous faîtes partie des gens sans four, ne paniquez pas, vous aller pouvoir faire vos propres pizzas aussi… avec une poêle ! Vous vous demandez quel genre de maléfice est ici en action ? Il s’agit de la créativité culinaire les amis !

  • Prenez une pâte à pizza (réalisée avec la recette traditionnelle ou achetée toute prête) et déposez-la dans votre poêle après avoir ajouté un filet d’huile d’olive.
  • En couvrant, laissez cuire à feu doux pendant environ 10 minutes. Dès que votre pâte est joliment dorée en dessous, retournez-la et laissez de nouveau cuire pendant 2 minutes.
  • Ajoutez ensuite les ingrédients de votre choix (sauce tomate ou crème fraîche, mozzarella, jambon, lardons, champignons…) et laisser cuire une dizaine de minute, le temps au fromage de fondre délicieusement.
  • Servez aussitôt et bon appetito !
Une pizza à la poêle : du génie !
Source : Pinterest / Cuisine Actuelle

Le mug cake au chocolat

Comme nous vous le disions précédemment, le mug sert vraiment à tout, même à faire des desserts ! Le mug cake se décline à l’infini mais pour commencer, on vous propose un classique avec du chocolat. Bon à savoir, le mug cake se déguste tout de suite, au risque qu’il retombe et devienne très dense. Cela ne vaut pas le gâteau au chocolat de Mamie, mais ça fait très bien l’affaire quand on a une soudaine envie de gourmandise.

Ingrédients : 20g de farine, 20g de sucre, 40g de chocolat, 35g de beurre, 2cl de lait, 1 œuf entier.

  • Découpez le chocolat et le beurre en petits morceaux et déposez-les au fond de votre mug.
  • Faîtes un premier tour au micro-ondes pour faire fondre le tout, 30 secondes par 30 secondes, en mélangeant à chaque fois avec une fourchette.
  • Une fois que tout est fondu, incorporez le sucre, puis l’œuf et enfin le lait. Il est important de bien mélanger à chaque ajout !
  • Quand votre préparation est bien homogène, versez petit à petit la farine en l’incorporant correctement pour obtenir une pâte homogène.
  • Placez votre mug au micro-ondes et faîtes cuire entre 1min et 1min30 selon la puissance de votre appareil.
  • Saupoudrez de sucre glace et dégustez illico presto, en prenant garde à ne pas vous brûler !
Rapide, facile et tellement gourmand ! #miam
Source : Pinterest / Cuisine Actuelle

Maintenant que vous savez tout sur les indispensables en cuisine, vous allez pouvoir équiper et organiser vos petits espaces pour les optimiser à fond ! Il ne suffit pas de grand chose pour pouvoir cuisiner comme un chef, le tout est de se lancer. Au fur et à mesure, vous prendrez du plaisir à réaliser vos petits plats maison. Si vous manquez d’inspiration, vous pouvez jeter un œil sur l’espace recettes du blog, où nous proposons toutes les semaines des idées recettes, salées ou sucrées.

Pas (encore) de commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE