Mardi Gras : Beignets, Bugnes, Merveilles…

Une journée dédiée au « gras » c’est possible ? Et oui et ça ne date pas d’hier. Pour Mardi Gras, tous les écarts sont permis. Beignets, crêpes et churros sont les stars de cette journée de carnaval mais ce ne sont pas les seuls. Mardi Gras c’est la journée où l’on prend plaisir à réaliser certaines spécialités régionales en famille pour le plus grand bonheur de petits et grands.

 « Ay Caramba », mardi c’est carnaval !  On enfile son plus beau costume, on remplit nos poches de confettis et serpentins et on s’échauffe pour se trémousser sur la musique de la parade. Bonne nouvelle, le carnaval est aussi synonyme de gourmandise. En effet, cette fête a lieu pour Mardi Gras et comme son nom l’indique, pour Mardi Gras on fait pas dans le light. Cette journée est une belle occasion de réaliser beignets, crêpes et churros. D’où vient cette tradition et pourquoi réalise-t-on ces plats ? Cette fête a deux origines. Dans la religion Chrétienne, Mardi Gras est le jour qui précède le début du Carême. Par conséquent, c’est le dernier jour où l’on peut se faire plaisir avant d’entamer une période de privation de 40 jours. C’est également le moment où l’on termine les plats « gras » et où l’on épuise les réserves de beurre et d’oeufs. Cette fête trouve une seconde origine, païenne, cette fois-ci en Rome Antique. A cette époque, on célébrait la fin de l’hiver et l’arrivée du printemps en utilisant les dernières denrées des réserves hivernales. A cette occasion, les italiens réalisaient des « Chiacchiere » des petits beignets plats à base de farine, d’oeuf et de beurre, frits dans l’huile, ancêtres des traditionnels Bugnes. Une tradition a survécu, celle de réaliser des beignets pour Mardi Gras. Et selon les régions de France, les beignets prennent des formes différentes. Que ce soit des petits beignets moelleux comme les pets de nonne ou bien des beignets plats et croustillants comme les traditionnels Bugnes de Lyon, le beignet est à l’honneur ce jour là. Si vous souhaitez découvrir des variantes du beignet et gâter vos enfants avec un goûter gourmand voici un petit tour d’horizon des différentes spécialités réalisées en France à cette occasion. Vous allez découvrir qu’avec des oeufs, de la farine, du lait et du beurre, on peut faire des beignets très différents. Quelle sera la recette qui vous fera craquer?

On s’échauffe et on danse avant de se régaler !

Les spécialités de Mardi Gras

Mardi gras est synonyme de fête, de déguisements et de gourmandises. Dans l’esprit collectif, cette journée est très généralement associée à la réalisation de beignets, crêpes et même de churros. Pour certaines régions de France Mardi Gras est l’occasion de mettre en avant une spécialité culinaire dont chaque région est fière. Voici les recettes qui continuent de faire vivre la tradition de Mardi Gras dans toute la France.

  • Bugnes (Lyon)
  • Merveilles (Sud Ouest)
  • Pets-de-nonne (Franche Comté)
  • Beignets (Franche Comté), souvent aux pommes.
  • Bottereau (Pays Nantais, Anjou)
  • Bougnettes (Pays catalan)
  • Chichi frégi (Provence)
  • Craquelins (Savoie, Limousin, Bretagne)
  • Corvechets (Lorraine)
  • Croquignolles (Anjou)
  • Crouchepette (Landes)
  • Frappes (Corse), aromatisées à l’eau-de-vie de myrthe.
  • Faverolles ou Frivolles (Champagne)
  • Foutimassons (Vendée,Poitou)
  • Ganses (Nice)
  • Guenilles (Auvergne)
  • Mascottes (Côte d’Azur)
  • Oreillettes languedociennes craquantes ou à base de pâte levée.
  • Roussettes (Alsace)
  • Tourtisseaux (Vendée)

Ces recettes utilisent toutes les mêmes ingrédients de base : farine, œufs, lait et pour la plupart elles nécessitent l’utilisation d’une roulette à pâte cannelée pour découper la pâte. Autre points communs entre toutes ces recettes, elles sont toutes cuites dans la friture et sublimées avec un peu de sucre glace.   

Toutes ces spécialités régionales se distinguent forcément les unes des autres. Elles varient selon :

  • Le type de matière grasse utilisée : beurre, huile ou crème
  • Le type de levure : levure chimique ou levure boulangère
  • Le type d’arôme : Fleur d’oranger, du rhum, de l’anis, du citron et même du Pastis pour certaines spécialités du sud de la France (évidemment !)
  • Leur texture : Pâte dense, pâte soufflée…
  • Leur forme : sous forme de boule, de triangle, de beignet troué…

Beignets croustillants ou beignets moelleux ?

Avec les mêmes ingrédients, il est parfois possible de réaliser des plats très différents. La recette de base est simple, il faut réaliser une pâte à beignet. Selon la recette choisie on va obtenir des beignets moelleux ou croustillants. Dans cette multitude de spécialités, deux formes sortent du lot : les beignets tels qu’on les connait sous forme de boule ou les bugnes qui sont plus plats et croustillants. Vous avez déjà choisi votre camp?

Les beignets

Le beignet est une petite boule de pâte moelleuse qui est frite dans un bain d’huile. Loin d’être votre allié minceur, le beignet nous replonge en enfance par sa générosité et sa gourmandise. Bien que l’on puisse le trouver tout au long de l’année en boulangerie ou en grande surface, il fait partie des incontournable de Mardi Gras. On le décline en régions sous forme de pet de nonne, qui est un beignet soufflé saupoudré de sucre, de roussettes ou de beignets fourrés aux pommes en Franche Comté. L’avantage du beignet est qu’il peut être fourré et parfumé de nombreuses façons. Voici quelques idées de recettes à réaliser pour Mardi Gras si vous êtes plutôt de la team beignets moelleux.

Les beignets aux pommes caramélisées de Rock the Bretzel (Boules de Berlin)

Les bottereaux de Bulle de Pâtisserie

Les beignets au fromage blanc et au fruits rouges de chez Cristel pour une version plus originale

Les Bugnes et ses variantes

C’est LA spécialité de Mardi Gras. Avec leur forme particulière et leur texture croustillante les Bugnes sont le symbole de cette fête. Cette spécialité ne date pas d’hier. Originaire du Duché de Savoie, ce plat est rapidement devenu populaire dans la région de Lyon. Mais l’origine de ces petits beignets plats remonte à l’essence même de la fête de Mardi Gras. En Rome Antique, Mardi Gras symbolisait l’arrivée du Printemps. A cette occasion, des « Chiacchiere », petits beignets croustillants italiens, étaient préparés. Les Bugnes en sont les descendants. Réalisés à partir d’une pâte levée parfumée à la vanille et aux zestes d’orange, les Bugnes sont plats et triangulaires. Les Merveilles sont leurs cousines du sud ouest. Très proches par la forme les Merveilles s’en distinguent par leur pâte qui plus fine qui est cuite dans du beurre chaud ou de l’huile. Une fois cuites, elles sont ensuite recouvertes de sucre ou de miel.

Pour réussir à coup sûr vos Bugnes ou Merveilles, il faut néanmoins respecter quelques éléments de préparation :

  • Il est important de bien respecter les temps de levée de la pâte. Il va donc falloir être patient avant de pouvoir les déguster.
  • La cuisson est cruciale. L’huile de friture doit être portée à une température de 180 à 190°C. Vous pouvez vous aider d’un thermomètre de cuisson pour suivre la courbe de chaleur de votre huile. Il est également important de sortir vos beignets au bon moment. En effet, des beignets trop cuits seront secs et durs. N’hésitez pas à les retirer assez rapidement de votre casserole ou friteuse à l’aide d’un écumoire. Ils continueront de cuire tout doucement en dehors de l’huile. Vous obtiendrez ainsi une pâte moelleuse à l’intérieur et croustillante à l’extérieur.
Les bugnes, leur forme si particulière et leur sucre glace… Un vrai délice !

Ces recettes traditionnelles, sont toujours un vrai régal mais elles nécessitent un peu de préparation et de patience. Alors si vous êtes pressé par le temps ou que vous ne souhaitez pas passer des heures en cuisine vous pouvez toujours réaliser des crêpes. Simple et rapide à réaliser elles restent le dessert le plus réalisé pour Mardi Gras. Alors on sort la poêle à crêpe ou la crêpière, on prend sa recette de crêpes classiques ou une recette de crêpes plus originale comme les crêpes suzette et hop c’est parti ! On fait voler les crêpes avant qu’elles ne disparaissent, englouties par petits et grands gourmands. Mardi gras se fête également à l’étranger. Dans certains pays anglo-saxons, cette journée est célébrée sous le nom de Shrove Tuesday ou Pancake Day. Vous l’aurez deviné, le pancake, petite crêpe épaisse, est mise à l’honneur ce jour-là. Que ce soit, une crêpe, un pancake ou un beignet vous pourrez l’accompagner de sucre glace ou pour les plus gourmands, d’une grosse cuillère de pâte à tartiner maison. Vous allez vous régaler !

Pas (encore) de commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE