Chocolat de Pâques : comment réussir son moulage ?

Grand rendez-vous gourmand de l’année, Pâques est l’occasion de laisser parler sa créativité en mettant en scène le chocolat. Pour réaliser l’incontournable moulage en chocolat, pas besoin de laboratoire, quelques ustensiles de base et de bons conseils techniques suffiront pour réussir vos premiers chocolats de Pâques maison !

Qu’il prenne la forme d’une cloche, d’une poule ou d’un lapin, le Chocolat de Pâques se veut gourmand et impressionnant ! Outre les petites fritures et les œufs fourrés, le moulage du chocolat de Pâques est une pièce incontournable. Bien sûr, celle-ci se doit de cacher des bonbons, chocolatés ou non.

Cette entreprise vous semble périlleuse ? Vous pensez que la confection de chocolat de Pâques est réservée aux professionnels ? Le travail du chocolat est accessible à tous, aux débutants et mêmes aux enfants ! Mettez votre plus beau tablier et suivez ce qui suit !

Moules à fritures animaux marins Chocolate World

Un Chocolat de Pâques réussi commence par un bon chocolat

Pour un résultat optimal, choisissez le même chocolat que les professionnels, à savoir le chocolat de couverture. Riche en matière grasse (31% de beurre de cacao au minimum), il s’utilise pour la confiserie et l’enrobage.

Le chocolat de couverture se décline en noir, blanc ou au lait, avec des arômes plus ou moins prononcés afin de ravir le palais de tous. Attention à ne pas le confondre avec le chocolat pâtissier que l’on trouve en grandes surfaces et qui est plus sucré et moins riche en beurre de cacao.

Pour mieux comprendre le chocolat de couverture et apprendre à le choisir, n’hésitez pas à (re)lire l’article dédié à ce sujet : Chocolat de couverture : mieux le comprendre pour mieux le choisir

Un chocolat tempéré est un chocolat réussi

Travailler le chocolat n’a rien de sorcier, il faut simplement faire preuve de patience pour respecter la courbe de tempérage du chocolat de couverture… et ne pas mettre son nez dedans avec d’avoir mouler le chocolat de Pâques !

Le tempérage est très important dans le travail du chocolat. En passant de l’état liquide à l’état solide, le beurre de cacao va apporter de la brillance et une casse nette au chocolat, en plus d’un démoulage facile. En durcissant, le chocolat va légèrement se rétracter pour se détacher facilement du moule à chocolat.

Plus de détails sur le tempérage et ses différentes méthodes : Tempérage : mieux comprendre le chocolat

Même pas besoin de baguette, juste un bon thermomètre !

Chocolat de Pâques : place au moulage !

Votre chocolat est prêt, le moule à chocolat de Pâques est à portée de main : que les choses sérieuses commencent !

Pour commencer, rappelons que le chocolat et l’eau ne vont pas du tout ensemble. Nettoyez votre moule à chocolat avec un chiffon sec afin qu’il n’ait aucune poussière ou trace d’humidité.

Pour réaliser votre moulage de Pâques, deux possibilités s’offrent à vous :

1/ Appliquez une couche de chocolat de couverture tempéré fine et régulière dans chaque moule à l’aide d’un pinceau de cuisine sec. Laissez le chocolat cristalliser au frais puis renouvelez l’opération jusqu’à obtenir une épaisseur satisfaisante.

2/ La seconde méthode consiste à remplir le moule à chocolat à ras, puis à le retourner au-dessus du cul de poule pour récupérer l’excédent tout en tapotant sur le moule afin que le chocolat s’écoule régulièrement. Pour obtenir une coque fine à l’épaisseur régulière, déposez le moule entre deux règles, face intérieure contre le plan de travail, afin que le chocolat continue à s’écouler. Après quelques minutes de cristallisation, arasez le moule en passant sur la surface une spatule triangle. Vous obtiendrez ainsi des bords lisses et aucun vide au moment de coller les deux coques.

Si vous souhaitez réaliser un grand moulage chocolat (plus de 15 cm de haut), il va falloir créer des lèvres de soudure afin que la surface à coller entre les deux moulages soit plus importante. Pour cela, au lieu de laisser le moule à chocolat reposer entre deux règles, il faut simplement le déposer à plat contre un papier sulfurisé.

chocolat de paques

Donner forme au chocolat de Pâques

Pour assembler les deux moitiés de moulage, il va falloir décristalliser, soit faire fondre à nouveau le rebord du chocolat pour les encoller.

Pour cela, faites chauffer une poêle à vide ou une plaque de pâtisserie dans un four à 60°C. Une fois la plaque de cuisson ou la plaque à pâtisserie chaude, déposez la première coque et faites un ou deux cercles afin que le rebord fonde de façon homogène. Retirez-la de la plaque et laissez-la de côté. N’oubliez pas de mettre vos bonbons ! Faites de même avec la seconde moitié et déposez-la sur la première coque. Maintenez quelques instants afin que les deux parties soient bien collées.

Vous avez réaliser votre premier Chocolat de Pâques maison ? N’hésitez à partager votre création sur la Page Facebook Cuisineaddict !

Dernier commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE