La Tablette de Chocolat maison en 4 étapes !

La Tablette de Chocolat… Combien de fois se dit-on « juste un cran de plus » puis 20 minutes plus tard, on se rend compte que la tablette est finie ? C’est l’un des plaisirs coupable que l’on aimerait tous pouvoir faire nous-même ! Sachez que rien n’est impossible, alors, en avant pour une aventure chocolatée.

On se dit souvent que le travail du chocolat c’est un peu un travail d’orfèvre avec beaucoup de contraintes. Mais rassurez-vous, aujourd’hui je vais vous montrer que faire une tablette de chocolat maison ce n’est pas sorcier à condition d’avoir un thermomètre de cuisine et de la patience !

Ils ont trouvé la solution pour avoir du chocolat à l’infini !

A défaut de faire de la magie… Êtes-vous prêts pour la gourmandise en 4 étapes ?

 

Première étape : les ingrédients

Toute une liste de possibilité s’offre à nous : que ce soit dans les chocolats ou dans les inclusions possibles. Tout d’abord il faudra choisir un chocolat de couverture (le chocolat des professionnels par excellence), que celui-ci soit blanc, noir ou au lait.

Si vous découvrez le terme « chocolat de couverture », on vous explique tout dans l’article : Le Chocolat de couverture : mieux le comprendre pour mieux le choisir.

Vient ensuite une question cruciale : qu’ajouter dans notre future tablette de chocolat ? Là c’est le moment de gourmandise, celui où l’on se fait plaisir : praliné, pralin feuilletine, noisettes grillées, lamelles d’orange confites… à vous de choisir ce qui vous tente le plus ou de laisser libre court à votre imagination pour surprendre vos papilles !

 

Deuxième étape : la préparation

Cette étape est de loin la plus importante, et vous demandera un peu de technique (mais pas de quoi s’alarmer). En effet, voilà le moment de tempérer votre chocolat de couverture. Cela signifie qu’il faudra lui faire suivre une courbe de température précise. Cette courbe est généralement indiquée sur le paquet.

Paliers de température (en °C) en fonction du chocolat utilisé :

 Palier 1Palier 2Palier 3
Chocolat blanc45-4826-2727-29
Chocolat au lait / Gianduja45-4827-2830-31
Chocolat noir50-5528-2931-32
Chocolat rubis452728,5-29,5

Pour plus de précision sur le tempérage du chocolat, je vous invite à lire l’article : Tempérage : Comment mieux comprendre le chocolat.

Pour vous aider à tempérer votre chocolat, munissez-vous d’ustensiles pour faire un bain marie ainsi que d’un thermomètre de cuisine (digital ou laser) pour suivre avec précision la température de votre chocolat. Un bon tempérage permettra à votre tablette de se conserver plus longtemps, d’avoir une surface brillante et d’être bien cassante comme on aime.

 

La magie de la fonte des pistoles : miam !

Une fois votre chocolat correctement tempéré, nous voilà proche de la fin de cette épopée chocolatée (mais c’est une bonne chose) !

 

Troisième étape : le moulage

Il est temps pour nous de verser le chocolat dans les moules à tablettes. Tout d’abord, je vous recommanderais d’utiliser un moule en polycarbonate qui rendra votre tablette de chocolat beaucoup plus brillante et facile à démouler.

Là plusieurs choix s’offrent à nous. Dans un premier temps on peut disposer ses inclusions avant de verser le chocolat tempéré dans le moule à tablette. Cela peut avoir un très bel effet esthétique lorsque vous décidez d’ajouter des billes de chocolats ou encore des pistaches. Sinon, vous pouvez décider de répartir vos inclusions après avoir rempli votre moule, ce qui donnera une tablette de chocolat lisse à la surface, où les inclusions ne seront pas visibles. Enfin, si vous désirez ajouter du praliné ou encore de la cara crakine, mélangez directement avec votre chocolat tempéré avant de remplir votre moule.

Une dernière technique pour les plus aventureux ? Si vous aimez avoir une couche fondante au milieu de votre tablette, commencez par former une coque dans votre moule, que vous ferez prendre au froid une demi-heure. Ensuite, ajoutez une couche de pralin feuilletine ou de caramel au beurre salé, puis versez le reste de chocolat tempérer pour refermer votre tablette de chocolat. Pour cette technique il vous sera impératif de maintenir le chocolat à la bonne température, pour vous aider à cela, je vous conseille d’utiliser une trempeuse à chocolat (à ne pas confondre avec la tempéreuse qui elle, sert à tempérer).

Une fois votre moule à tablette de chocolat rempli, tapez le contre votre plan de travail. Cela lissera votre tablette et fera remonter les éventuelles bulles d’air présentent dans votre chocolat. Il ne vous reste plus qu’à mettre votre moule au frais pendant au moins une heure (ou de le laisser à température ambiante une nuit pour les plus patients).

 

Pas facile d’attendre…

 

Quatrième étape : la dégustation

Voilà, il est désormais temps de démouler votre tablette, pour cela retournez simplement votre moule. Mais faites attention, la tablette peut parfois se démouler très vite, donc soyez vigilant si vous ne voulez pas qu’elle finisse cassée en mille morceaux sur votre table. Si toutefois elle ne se démoule pas, je vous conseille de la remettre encore une demi-heure au réfrigérateur, car votre tablette n’a sûrement pas fini de cristalliser.

Si vous souhaitez offrir cette tablette, vous pouvez la décorer de paillettes alimentaires ou encore à l’aide de colorant alimentaire métallisé. Il ne vous reste plus qu’à glisser la tablette de chocolat maison dans un sachet à rabat spécialement conçu pour vos gourmandises. Encore un petit nœud et quelques rubans et la tablette est prête à être offerte !

Bien sûr ces conseils sont aussi valables pour réaliser des barres chocolatées maison… Alors n’hésitez plus !

Moule Chocolat Barre Gourmande

Moule Chocolat Barre Gourmande (x9)

 

Pour mettre la main à la pâte :

Dernier commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE