Pâtisseries de Pâques : idées recettes !

Les gourmands peuvent se faire plaisir tout au long de l’année sans devoir attendre une date particulière, mais avouons que Pâques s’y prête diablement bien ! Sachez qu’il n’y a pas que les chocolats pour se mettre en joie lors de la fête de Pâques. Véritables traditions, les chocolats de Pâques peuvent s’accompagner d’un grand nombre de douceurs sucrées. Avec ou sans chocolat, vous trouverez des biscuits, des muffins ou cupcakes, des gâteaux, du cake design ou même des macarons…

Qui dit Pâques, dit Printemps ! Petits oiseaux, jolies fleurs, beau soleil et explosion de couleurs sont au rendez-vous dans votre quotidien. Cela se traduit par des vêtements colorés, des envies d’activités extérieures… Et bien sûr, cela passe également par l’assiette ! On dit au revoir aux plats réconfortants qui tiennent au corps et bonjour aux plats légers, aux fruits et aux légumes du soleil. La fête de Pâques ne déroge pas à la règle, surtout en ce qui concerne les desserts et autres petites gourmandises. C’est l’occasion de préparer et/ou de déguster des pâtisseries de Pâques aux couleurs pastel, aux formes mignonnes ou rigolotes, au chocolat ou non !

Avant d’être la fête du chocolat et des petits lapins, Pâques est avant tout une fête religieuse. Selon l’orthographe, cela peut être Pâques (la fête chrétienne) ou Pâque (la fête juive), aussi appelée Pessah. Pour faire rapide et concis, les Juifs célèbrent l’Exode du peuple hébreux face à l’esclavage des pharaons Égyptiens et les Chrétiens commémorent la résurrection du Christ qui a eu lieu le jour de Pessah, ce qui explique l’utilisation du nom « Pâques » pour cette occasion.
Ensuite, Pâques est également une fête païenne synonyme du printemps et du renouveau en général. Déjà à l’Antiquité, on célébrait le retour des beaux jours après de longs mois d’hiver. Avec la nature qui renaît, on ajoute la lumière qui est davantage présente et rien que cela, ça vaut le coup de le fêter… Que la personne qui n’est pas ravie de voir les jours rallonger se fasse connaître !
La célébration de ce renouveau est la raison pour laquelle l’un des symboles de la fête est l’œuf. Au début, on offrait des œufs de poule pour symboliser l’éclosion et la vie nouvelle. C’est vers le XIXème siècle que les chocolatiers ont récupéré l’idée en proposant des œufs au chocolat (merci à eux !). Une ribambelle de petites anecdotes gravite ainsi autour de Pâques comme par exemple la croyance que si l’on enterre un œuf pendant 100 ans, le jaune se transformera en diamant, que ce sont les cloches de Pâques (ou les lapins, selon les pays) qui apportent les œufs.
Toutes ces croyances plus ou moins féériques expliquent les différentes allégories liées à la fête de Pâques : œufs, poules, cloches, lapins de Pâques et les célèbres fritures au chocolat. Ces dernières étant liées à la « pêche miraculeuse » de la religion chrétienne, où des pêcheurs ont pu remplir leurs filets grâce à l’intervention divine de Jésus qui leur avait indiqué l’endroit où pêcher, preuve de sa résurrection.

Point historique terminé, passons aux choses sérieuses : les pâtisseries ! Il n’y a pas que les chocolats qui peuvent participer à la chasse aux œufs de Pâques puisque vous pouvez très bien y ajouter des biscuits ou pourquoi pas des macarons emballés dans de jolis petits sachets. Vous avez peut-être prévu avant ou après cette chasse épique un repas. Pour rester dans le thème, il est possible d’ajouter une touche supplémentaire avec des desserts lapins, poules, nid de Pâques, carottes…

Que vous soyez plutôt biscuits croquants, petits desserts individuels ou gâteau 100% gourmand, vous trouverez forcément l’idée de recette de pâtisserie de Pâques qui vous fera saliver. Alors à vos tabliers !

Quand on nous dit de patienter avant de pouvoir
dévorer les pâtisseries de Pâques…

Les biscuits de Pâques

Faciles à faire et à manger : les biscuits ! Comme pour les biscuits de Noël, il est aisé de préparer des biscuits de diverses formes pour toutes les occasions possibles et imaginables. Pâques ne déroge pas à la règle avec les lapins, les poules, les cloches, les œufs, les poussins, les fleurs et autres biscuits à messages !

Pour les biscuits de Pâques, si vous êtes vraiment motivé(e), vous pouvez former vos biscuits à la main. Si vous êtes comme la plupart des gens et que vous n’avez pas le temps, le talent et/ou l’envie, vous pouvez bien sûr utiliser des emporte-pièces. Que ce soit des emporte-pièces de Pâques en assortiment de formes, des emporte-pièces à poussoir en forme de lapin ou encore une plaque découpoirs pour gagner du temps, vous trouverez forcément votre bonheur.

Selon vos envies, les biscuits de Pâques peuvent être natures ou aromatisés. Ils peuvent également être décorés pour aller à fond dans le détail. Pour cela, un grand choix s’offre à vous avec des glaçages, des feutres alimentaires, des paillettes comestibles, des décors en sucre… Liste non exhaustive de décorations comestibles, puisque nous y reviendrons un peu plus tard.

Niveau recette, il n’y en a pas de particulière pour Pâques, en France tout du moins. À travers l’Europe et le moooonde entier, vous trouverez des spécialités dédiées à la fête de Pâques comme les campanares (biscuits italiens) ou les koulourakia lambriatika (petits gâteaux secs grecs). Mis à part cela, votre recette de biscuits habituelle fera très bien l’affaire.

Biscuits de Pâques
Lapin, poussin, carotte, fleur… tous les symboles (ou presque) de Pâques
peuvent être représentés en biscuits de Pâques !

Les cupcakes

Classiques petites friandises de nos amis anglo-saxons, le cupcake se déclinera aisément aux couleurs de Pâques. Cette petite pâtisserie individuelle fera le bonheur des petits et des grands, qu’elle soit au chocolat ou non ! Sur le principe, le cupcake est un muffin avec de la crème sur le dessus et souvent des décorations. Cela peut être une crème au beurre, une crème à la chantilly, au mascarpone et plus rarement une crème pâtissière.

Le cupcake se prête donc volontiers à la fête de Pâques puisqu’il suffit d’adapter la décoration comestible pour que cela fasse le job ! Vous pouvez ajouter des colorants à la crème, des petits chocolats, des mini œufs ou des décors en sucre.

Pour la recette, comme pour les biscuits, cela n’a finalement que peu d’importance. Les pâtisseries de Pâques sont majoritairement des desserts classiques que l’on customise avec de jolies couleurs et des rappels symboliques comme les œufs ou les lapins. Pour rester dans le thème, vous pouvez préparer des muffins à la carotte (style carrot cake) ou au chocolat avec un cœur au praliné pour aller au bout de la gourmandise. Il suffira ensuite d’y ajouter la crème et la déco. Bien sûr, un cupcake nature ou à la vanille sera tout aussi bon.

Pour que vos cupcakes soient parfaits, il vous faudra un moule à muffin (en silicone ou en métal) et des caissettes en papier pour ajouter encore un peu de couleurs ! Les caissettes à cupcakes permettent également de manger relativement proprement votre petite douceur sucrée et quelle satisfaction de retirer le papier autour de son cupcake… Il n’y a pas de petit plaisir, ne jugez pas !

Cupcakes de Pâques
Avec des petites sculptures de pâte à sucre ou de simples décors en sucre,
les cupcakes de Pâques sont au haut en couleurs !

Les gâteaux de Pâques

Si vous êtes sur les réseaux sociaux et/ou que vous aimez flâner devant les vitrines des boulangeries, vous avez sûrement vu passer des gâteaux incroyables sur le thème de Pâques. Gâteau en forme de lapin (avec de grandes oreilles ou non), d’œuf géant, de nid, de potager, de poule…

Que l’on soit friand de cake design ou non, si vous préférez faire un gros gâteau de Pâques plutôt que plusieurs petits, c’est tout à fait possible ! Comme dit précédemment, le concept de gâteau de Pâques réside dans l’effet visuel tout en restant sobre et classique côté goût. Pour un effet « WAHOU », vous avez le choix entre le layer cake, drip cake, gravity cake et autres cake designs !

Vous connaissez peut-être le célèbre nid de Pâques du chef français Christophe Felder. Ce layer cake délicieusement moelleux se compose d’un biscuit, d’une crème mousseline vanille et de filaments en chocolat blanc, le tout entouré d’amandes effilées pour visuellement ressembler à un nid d’oiseau ! Vous avez aussi le bunny cake, dans la même idée que le number cake. Il s’agit d’un gâteau en 2D reprenant la forme d’une tête de lapin. Simple mais pouvant facilement se décliner, le bunny cake ne nécessite qu’un gabarit pour découper la pâte à biscuit ou la génoise et hop on y ajoute de la crème, du coulis de fruits, des décors en sucre !

Pour les autres genres de gâteaux spectaculaires, vous aurez avant tout besoin d’un moule assez haut pour pouvoir y découper plusieurs biscuits. Il existe notamment des cercles à pâtisserie extensibles qui sont très pratiques pour ce genre de réalisations. Si la découpe des différentes couches de gâteaux vous fait peur, vous pouvez opter pour le kit gâteau à étage avec plusieurs moules identiques.

Gâteau de Pâques
Expert en cake design ou non, il est possible de préparer
un gâteau de Pâques aussi beau que bon !

Les macarons

Haaaaa les macarons… cette petite douceur sucrée que l’on adore, quelle que soit l’occasion ! Étant déclinables à l’infini, les macarons se prêtent volontiers au jeu pour la fête de Pâques en arborant de jolies couleurs et des saveurs plus ou moins funky. Si vous cherchez des idées de recettes pour macarons, n’hésitez pas à aller jeter un œil dans notre rubrique « Espace Recettes » !

Pour des macarons colorés, rien de plus simple : il suffit de jouer avec vos colorants alimentaires ! Il existe un grand nombre de colorants avec ceux liquides, en poudre, métallisés, en gel, naturels ou non… Certains seront plus adaptés à la coque, d’autres à la ganache ou encore à la décoration. Pour vous aidez à choisir celui qu’il vous faut, vous pouvez vous aider de notre guide d’utilisation du colorant alimentaire.

Les macarons sont à déguster seuls ou à ajouter dans la décoration comestible de vos pâtisseries de Pâques. En effet, cela peut être une jolie petite touche colorée et particulière gourmande à déposer sur un bunny cake, un layer cake ou même un cupcake si vous choisissez de préparer des mini macarons.

Pour connaître les secrets de fabrication des macarons, vous pouvez vous référer à notre article sur le sujet « Guide d’achat : tout pour faire des macarons« . Pour résumer, vous aurez principalement besoin d’une plaque silicone très pratique pour obtenir des coques de macarons de même gabarit, de tant pour tant et d’un thermomètre de cuisine parce qu’on a besoin d’être précis dans la préparation si on souhaite des macarons parfaits ! Si vous vous lancez à 100% dans le thème Pâques, vous pouvez bien sûr donner une forme à vos coques de macarons. À main levée ou en dessinant au crayon de papier au dos d’une feuille de papier sulfurisé. Vous n’avez pas la dextérité si développée ? Pas de problème, vous pouvez simplement dessiner 2 yeux et un bec au feutre alimentaire sur un macaron rond pour obtenir un poussin, ou simplement écrire « Joyeuses Pâques » de votre plus belle écriture. Attention cependant à ne pas appuyer trop fort pour ne pas casser les coques de macarons !

Macarons de Pâques
Des couleurs pastel, des contenants mignons, éventuellement un dessin au feutre alimentaire et hop, vous obtenez des macarons parfaitement dans le thème !

Décoration de Pâques pour pâtisseries

Vous l’aurez compris, la magie des pâtisseries de Pâques tient dans la décoration de vos desserts. Vous avez plusieurs méthodes qui s’adaptent à plusieurs recettes en fonction de la taille et du support.

  • Biscuits de Pâques : pour décorer ces petits sablés, vous avez le choix entre les colorants dans la pâte à biscuit, le glaçage (élaboré avec dessins ou plus simples traits/arabesques), les paillettes, les décors en sucre ou les feutres alimentaires.
  • Cupcakes : en plus d’un éventuel cœur au chocolat ou praliné, vous pourrez jouer avec la crème en y ajoutant des colorants, des décors en sucre comme des vermicelles colorés, des paillettes comestibles et des petits œufs sirop de sucre ou fruités.
  • Gâteau de Pâques : il est possible de faire un gâteau surprise avec des chocolats de Pâques, comme des fritures, au centre par exemple. En plus, vous pouvez jouer avec les couleurs (dans la crème ou la pâte à gâteau), des macarons, les figurines en pâte à sucre ou en pâte d’amande, un cake topper, des petits œufs en chocolat, du glaçage (notamment pour les gâteaux type drip cake)…
  • Macarons : étant petits et fragiles, on fera attention à ne pas les casser lors de la décoration, ce serait bien dommage ! On choisira donc des colorants, des glaçages, des paillettes ou des dessins au feutre alimentaire (associé à une douce dextérité).

Pour ce qui concerne les crèmes, vous pouvez bien sûr les faire vous-même mais aussi préférer le gain de temps offert par les préparations prêtes à l’emploi ou presque. De même pour les glaçages qui peuvent tout à fait être faits maison, entre le glaçage royal, le glaçage miroir ou le glaçage au beurre. Tout dépendra de votre pâtisserie et du rendu que vous souhaitez.

Pour réaliser votre décoration des pâtisseries de Pâques, il vous faudra un peu de matériel. Cela vous garantira un gain de temps et un résultat propre et esthétique !

Rien de plus simple que de décorer vos biscuits de Pâques,
tout est dans le poignet !

Eh bien voilà, vous avez maintenant de quoi vous occuper le temps que le jour J arrive ! Rien ne vaut la pratique pour décider quelle pâtisserie sera proposée le jour de Pâques : macarons, biscuits, layer cake, cupcakes ou plusieurs d’entre eux pour les plus gourmands. Si vous n’êtes pas satisfait(e) de la décoration Pâques de vos gourmandises, n’oubliez pas : c’est en pâtissant que l’on devient pâtissier !
Si finalement vous préférez opter pour les chocolats de Pâques en complément ou non de pâtisseries, sachez que ces grands classiques peuvent être faits maison ! Nous vous expliquons les étapes pour réaliser vous-même des œufs de Pâques ou des fritures. C’est à vous de jouer !

Partager l'article
Pas (encore) de commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE